Lettre d'information n°97 – Octobre 2010

Faible érection des hommes. Baisse du désir sexuel et trouble de l’érection : quelles solutions naturelles ?

Cinq idées reçues sur l'érection

Cette dysfonction érectile peut avoir plusieurs causes, d'ordre physique ou psychologique, et peut même combiner les deux. L'impuissance masculine est le plus souvent liée à une mauvaise circulation sanguine, due à une maladie vasculaire touchant les artères du pénis.

Plusieurs traitements existent, la première des thérapies consistant à pratiquer une activité physique régulière. L'impuissance, qu'est-ce que c'est?

Définition, fréquence et causes des troubles de l'érection

Ce trouble est assez fréquent chez les hommes, surtout à partir de l'âge de 40 ans. Cette fonction sexuelle amoindrie empiète fortement sur la qualité de vie du sujet atteint et de sa partenaire. Cette affection peut engendrer, chez l'homme, une perte d'estime de soi, ternir son image de soi, voire mener à l'anxiété ou la dépression.

L'impuissance peut fortement endommager l'intimité du couple, et même entraîner un évitement de tout contact physique d'un homme avec sa partenaire.

Elle peut également augmenter le stress émotionnel. Ce stress peut alors, par lui-même, renforcer les composants d'ordre psychogène de la dysfonction érectile.

faible érection des hommes produits de pénis

Causes De nombreuses causes peuvent engendrer une dysfonction sexuelle, qui peut même être le premier symptôme d'une pathologie jusqu'alors non diagnostiquée. Les érections sont assurées grâce à l'équilibre du flux sanguin entre l'intérieur et l'extérieur du pénis.

faible érection des hommes types de travail de pénis

Ainsi, l'érection du pénis est un phénomène neuro-vasculaire : elle requiert la dilatation des vaisseaux du pénis, la relaxation des muscles lisses, l'augmentation du flux sanguin dans les corps caverneux, et l'occlusion des veines. Les deux corps caverneux situés au niveau du pénis constituent en effet un tissu spongieux et extensible. Composés d'espaces lacunes, ces corps caverneux se gorgent de sang durant l'érection.

D'autres maladies peuvent engendrer cette dysfonction érectile, telles que : Le diabète ; Des maladies neurologiques, telles que les conséquences d'une opération de cancer faible érection des hommes, avec une ablation de la prostate, qui touche les nerfs érectiles.

Ou également, en cas de section de la moelle épinière, comme chez des patients tétraplégiques et paraplégiques.

Zoom sur les troubles érectiles

Ici, même si un facteur comme une dysfonction endothéliale, soit un mauvais fonctionnement des vaisseaux sanguins, peut se retrouver, un composant d'ordre psychogène, lié à l'anxiété de performance, joue aussi fortement. Parfois, le simple traitement de cet élément psychologique suffit à restaurer une érection normale.

Lorsqu'elle est d'origine psychogène, l'impuissance est plus fréquente chez les hommes plus jeunes, qui décrivent un démarrage brutal de dysfonction érectile, et des érections matinales ou nocturnes précoces et persistantes. Cette impuissance d'ordre psychologique peut être causée par divers problèmes, l'anxiété de performance principalement, mais aussi la culpabilité, la dépression, les problèmes relationnels, ou la peur, ainsi que par une anxiété personnelle.

faible érection des hommes le pénis dévie pendant lérection

Diagnostic Plusieurs questionnaires ont été développés, dans le but d'évaluer de façon objective les troubles faible érection des hommes l'érection. Le questionnaire en cinq questions courtes, développé par l'index international de la fonction érectile IIEFaussi appelé IIEF-5, est ainsi très utilisé tant pour le diagnostic que pour l'évaluation de la réponse à apporter en termes de traitement.

  • Sinon vaut un pénis
  • Excitation et érection chez les hommes

Le diagnostic peut être fait par un médecin généraliste, qui pourra aussi éventuellement orienter le patient vers un médecin urologue ou sexologue. Il faut aussi avoir à l'esprit que la dysfonction érectile peut être un symptôme précoce de défaillances systémiques importantes, telles qu'un diabète ou une pathologie cardiovasculaire.

Troubles de l’érection, impuissance : causes et traitements

Les éléments relatifs à l'histoire et l'auscultation du patient pourront être complétés par davantage d'investigations, dans le but d'identifier la cause de la dysfonction érectile. Au niveau de l'examen physique, seront évalués : l'organe génital externe ; les systèmes endocriniens et vasculaires ; la prostate. Toutefois, les jeunes hommes peuvent aussi être concernés ; chez eux, la cause majoritaire d'impuissance sera davantage d'origine psychogène.

La dysfonction érectile pourrait, selon les projections, toucher jusqu'à millions d'hommes à travers le monde aux alentours de Les facteurs de risque Mis à part l'âge, les facteurs de risque prépondérants de la dysfonction érectile sont les mêmes que pour les maladies cardiovasculaires : le tabac .